Conseils pour la satisfaction au travail : Viser le meilleur

décembre 29, 2020 0 Comments

Il existe trois styles de travail que l’on rencontre généralement sur le lieu de travail aujourd’hui :

(1) Faire simplement

(2) Procrastination

(3) S’efforcer d’obtenir le meilleur.

Lisez cet article et découvrez quel est votre style et comment vous assurer de donner le meilleur de vous-même dans chaque situation.

1) Faites-le, tout simplement.

Les employés termineront la mission dans les délais impartis mais ne seront peut-être pas fiers de leur travail parce qu’ils ne donnent pas le meilleur d’eux-mêmes ou qu’ils n’y mettent pas tout leur cœur. J’appelle ce style “faites le tout simplement”. Leurs patrons ne sont peut-être pas très impressionnés, mais ils n’ont pas non plus beaucoup de raisons de se plaindre.

2) La procrastination.

Les employés ne commencent pas le travail tôt mais le font toujours à la dernière minute ou à la dernière minute avant la date limite et, souvent, ils ne peuvent pas respecter la date limite. Même s’ils respectent parfois le délai, ils se débattent de bien d’autres façons, par exemple en n’ayant pas le temps de manger ou de dormir. Ils peuvent être trop émotifs ou se mettre facilement en colère sans raison. Ils peuvent aussi manquer d’autres réunions ou rencontres importantes, ce qui n’est pas bon pour le maintien de la relation. S’ils répètent cette habitude, l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée sera un gros problème.

3) S’efforcer de faire le meilleur.

Les employés commencent immédiatement à travailler sur une tâche donnée avec l’état d’esprit

Ils s’efforcent normalement de faire le meilleur. Ils aiment généralement donner le meilleur d’eux-mêmes et font parfois même plus que ce qu’on leur demande. Ils font un effort supplémentaire car ils savent qu’ils en retirent quelque chose.

Quel style de travail préférez-vous ? Je pense que nous avons tous adopté ces trois styles de travail et que nous en avons appris les résultats, mais certains décident de continuer avec les deux premiers styles, tandis que d’autres choisissent de viser le meilleur. Depuis que je suis à l’université, que ce soit dans le cadre de mes études ou d’un travail bénévole, j’ai un style de travail qui consiste à rechercher le meilleur.

Que ce soit parce que je dois faire des choses ou parce que je veux les faire, je trouve généralement une bonne raison de me motiver et de me soutenir pour faire les choses au mieux de mes possibilités. C’est pourquoi je fais toujours les choses avec un état d’esprit qui consiste à “aimer ce que l’on fait”. Je ne fais guère de choses parce que je veux un compliment ou que je recherche l’admiration. Si vous vous efforcez de faire le meilleur, vous pouvez vous admirer vous-même, donc personne n’a besoin de vous montrer de l’admiration.

Pour le bénévolat, comme je crois que mon action affecte le bien-être des gens, donc avec ou sans compliment ou plainte, je donne le meilleur car je ne veux pas décevoir quelqu’un en particulier. Parce que personne ne m’a forcé à faire du bénévolat, alors pourquoi ne pas offrir le meilleur pour cela, n’est-ce pas ? Ce style de travail a été hérité en moi petit à petit.

Lorsque tout ce que vous faites est le meilleur des meilleurs, les gens ont confiance en votre travail. Et la confiance conduira à la confiance dans le fait de travailler ensemble. C’est l’une des qualités indispensables pour accroître votre satisfaction au travail. Bonne chance dans votre travail !